1. L'arrivée de vos nouveaux compagnons

Lorsque vous accueillez un nouveau CDI chez vous, laissez-lui quelques jours de tranquillité afin qu'il puisse découvrir calmement son nouvel environnement. Un jeune CDI qui vient d'être séparé de sa mère et de ses frères et soeurs a besoin d'un peu de temps pour se faire à sa nouvelle vie auprès des humains. Après 2 ou 3 jours - si on le traite avec douceur - il va prendre confiance et sortir de sa maison pour venir vous sentir ou chercher une petite friandise.

 Si vous devez acclimater un nouveau CDI à un plus âgé déjà chez vous, respectez la période d'adaptation de 1 à 2 semaines avant de faire se rencontrer vos deux compagnons. Laissez-les vivre dans 2 cages différentes de manière à ce qu'ils puissent se sentir mais pas se toucher (cages rapprochées). Par la suite, faites une rencontre en terrain "neutre" (votre canapé par exemple) afin qu'aucune odeur ni de l'un ni de l'autre ne vienne perturber la rencontre. Vous pouvez écraser du persil dans vos mains et caresser vos deux amis avec ce mélange odorant qui va momentanément couvrir leur propre odeur. Restez toujours à côté, en cas de bagarre... Il y aura forcément un dominant et un dominé mais veillez à ce qu'il n'y ait pas de grosses bagarres, sinon séparez-les à nouveau et remettez à plus tard une seconde rencontre. Veillez à ce que chacun ai accès à la nourriture de manière égale afin d'éviter une source de combat supplémentaire.

 
Attention !  beaucoup de parents achètent des CDI pour leur enfant. Etant donné la fragilité tant physique qu'émotionnelle de cet animal, nous déconseillons vivement l'achat d'un CDI pour un enfant de moins de 10 ans. Nous avons beaucoup de CDI à placer car les jeunes enfants s'en désintéressent rapidement et les parents ne veulent plus assumer son entretien.
 
 
 
2. Leur habitat
 
Que ce soit en cage, en parc ou en clapier, donnez à votre CDI le meilleur habitat possible. Pour meubler sa cage (min. 120 x 50 cm pour un couple !  ajoutez 10 cm de longueur par animal supplémentaire), il vous faudra absolument: deux maisons pour se cacher et dormir, un râtelier à foin, une écuelle pour les graines, un biberon pour l'eau, quelques troncs ou planches avec lesquelles jouer et une litière non poussiéreuse et bien absorbante (pas de sciure de bois ou d'écorces de bois, trop poussiéreux). Préférez les copeaux de bois, la litière de chanvre, les pellets de bois (litière pour chats écologique). Tous les matérieux doivent être non toxiques et ne doivent pas présenter de danger (clous, plastique friable, papier journal...). Si vous possédez d'autres animaux, vérifiez qu'ils ne puissent pas accéder à la cage et que celle-ci ferme bien. Evitez que les CDI ne soient dérangés par le chien ou le chat qui les considérera souvent comme des proies alléchantes. La cage ne doit pas être en plein soleil ni sujette à des courants d'air. N'oubliez pas que votre CDI appréciera autant que vous de pouvoir sortir et courir à sa guise, sous surveillance bien entendu !
 
Attention !   De nombreux accidents se produisent entre le chien familial et les CDI, même s'ils semblent bien s'entendre, durant vos absences veillez à fermer la porte de la pièce qui abrite vos CDI. Des cas de chiens qui détruisent la cage pour manger un ou deux CDI sont malheureusement à déplorer régulièrement, sans compter les crises cardiaques qui se produisent pour ceux qui auraient réussi à en réchapper...
 
       

Copeaux de bois

 

Litière de chanvre

 

Copeaux de cèdre, antiparasitaire

 
 
 
 
3. Les soins

Seul un animal bien entretenu se sentira vraiment heureux. Les soins comprennent: la propreté de la cage (changée au moins 1x/semaine), la coupe des griffes, un contrôle régulier de sa santé générale (dents, yeux, pelage, pattes, organes génitaux...). Les CDI à poils courts nécessitent un brossage 1x/sem. Les CDI à poils longs nécessitent un brossage tous les 2 à 3 jours. Si l'animal ne participe pas à des concours, il est agréable de lui couper un peu les poils afin de faciliter son entretien et de lui faciliter la vie à lui aussi ! Si l'animal participe à des concours, il faut le brosser tous les jours et protéger les mèches.

 Attention !   Il est nécessaire de couper les griffes régulièrement. Et il ne faut pas laisser passer trop de temps sous prétexte qu'il n'aime pas ça. Plus vous le manipulerez, plus il s'y habituera et plus vite vous vous y habituerez aussi. Ainsi les soins seront plus rapides et moins ennuyeux pour votre compagnon et les griffes seront moins épaisses à couper. Nous conseillons d'utiliser les coupe-ongles "humains" (pour doigts ou doigts de pieds), ils ont tendance à moins écraser l'ongle que certains coupe-ongles pour chiens ou chats. Certains coupe-ongles "spécial rongeurs" sont aussi agréables.

 Une lampe de poche sous l'ongle peut vous faciliter la vision de la veine dans une griffe noire.

 

4. Le sexage, les groupes et l'élevage

Vous aurez beaucoup de plaisir à vivre avec ce compagnon pas trop compliqué. Avec le temps, vous comprendrez très bien ce qu'il veut vous faire comprendre par ses cris et ses sifflements bien particuliers. Mais détenir un CDI seul, même avec beaucoup d'affection et de présence, n'est pas du tout conseillé. Il est même interdit de le détenir seul dans la nouvelle ordonnance sur la protection des animaux (entrée en vigueur le 1er sept 2008).  Détention avec un lapin = interdit (il faut au minimum 2 lapins avec 2 CDI, donc un très grand espace à disposition).
 
Dans la nature, les CDI vivent en groupes de un mâle avec 5-6 femelles et les bébés élevés en commun. Ce sont des animaux de troupeau et nous conseillons donc d'avoir toujours au moins 2 CDI. Vous pourrez très bien mélanger: 2 femelles, 1 femelle et 1 mâle castré. 2 mâles castrés ou 2 mâles non castrés peuvent être OK à condition que ceux-ci aient été séparés dès le sevrage de toute femelle et n'aient ensuite plus de contact visuel ou olphactif avec une femelle. Il faudra toujours déplacer les groupes de mâles tous ensembles (vétérinaire, vacances, etc) pour éviter des bagarres.1 femelle et 1 mâle non castré = très importante progéniture à séparer, castrer, élever, placer... Nous le déconseillons vivement !
 
Si vous souhaitez avoir un groupe plus grand, il est important de mettre un mâle catré au milieu d'un groupe de femelles afin de réguler les humeurs parfois chicaneuses de ces dames entre elles. De plus, vos CDI conserveront une vie "sexuelle" et sociale normale sans pour autant avoir de bébés.
 
Il sera alors passionnant d'avoir plusieurs compagnons, tous au caractère et au physique bien différent et qui ont une vie sociale très riche et craquante à observer (jeux, câlins, discussions, toilettes, conflits...).
 
Attention ! les bébés mâles peuvent se reproduire dès 3 semaines de vie et les bébés femelles dès 4 semaines !!
 
Il faut donc absolument sexer les jeunes rapidement pour séprarer les sexes dès 3 semaines. Un bébé peut se reproduire avec ses parents ou sa fratrie...
 

 
 
 
 
 
5. Les Maladies et La Vieillesse
 
Lors d'un des symptômes suivants, il est impératif de consulter un vétérinaire compétant en urgence (dans les 24h):
 
- perte d'appétit ou d'entrain
- diarrhée ou constipation
- nez et/ou yeux qui coulent, éternuements, toux
- atteinte de la peau
- chute, accident, morsure
 
Le CDI a un métabolisme lent, tout arrêt de l'alimentation peut être fatal ! Après 24h sans nourriture on peut encore le sauver, après 48h cela devient difficile et après 72h cela tient du miracle...
 
Il est donc impératif de nourrir le CDI à la seringue dans la bouche plusieurs fois par jour en attendant la consultation en urgence (voir recette en 1ère page du site). On peut aussi ajouter de l'Anima-Strath liquide (fortifiant sucré).
 
Avec un peu de chance et de bons soins, vos compagnons vivront de longues années auprès de vous. Lorsqu'ils seront vieux, ils se fatigueront plus vite et auront besoin de plus de tranquillité et de repos. Il faut alors adapter le régime alimentaire et éviter tout risque de maladie. Certains mâles âgés ont des difficultés à vider leur sac anal, il faut donc le masser délicatement tous les jours afin d'éliminer les selles et d'éviter toute infection.
 
La cataracte, particulièrement chez le rosette, est un problème courant de la vieillesse, toutefois votre vieux compagnon peut vivre sans problème ainsi si sa cage est aménagée de manière à ce qu'il n'ait pas d'obstacles sur son chemin (baisse de la vue).
 
Actuellement, certains CDI vivent jusqu'à 8 ans, toutefois, pour donner moins de faux espoirs, nous parlerons plutôt d'une moyenne de vie de 4-5 ans... malheureusement.
 
 
Si vous devez faire subir une narcose à votre cochon d'Inde: il ne doit pas être à jeûn comme les humains mais il ne doit pas non plus s'être rempli de nourriture juste avant la narcose c'est pourquoi nous vous conseillons de ne donner que du foin dès 20h la veille de la narcose (pas de graines ni de fruits/légumes).
 
 
 
6. La détention en extérieur
 
Il est très agréable d'offrir une vie en extérieur à ses cochons d'Inde, à condition de le faire correctement afin que nos amis à 4 pattes ne souffrent ni du chaud, ni du froid:
 
- les cochons d'Inde sont sensibles au chaud (à plus de 24°C ils ont trop chaud), il faut donc installer des voiles d'ombrage, des parasols ou les installer sous un arbre
 
- Ils ne supportent pas les courants d'air, il faut isoler par du plexi ou une planches les zones qui subissent la bise ou le vent
 
- L'hiver il faut les détenir dans des parcs très bien sécurisés et qui offrent des abris totalement isolés (maisons spéciales, isolées du sol, remplies de foin et de paille pour garder le chaud
 

- Si vous les sortez au printemps, il faut attendre mi-mai au moins afin que la température du sol soit tempérée. Un test: si vous marchez à pieds nus dans l'herbe, vous ne devez pas avoir froid aux pieds.

- Il ne faut absolument PAS détenir des cochons d'Inde en CAGE en extérieur l'hiver car ils auront trop froid.

- Il faut éviter les clapiers aussi car en été ils sont de vrais fours et provoquent des coups de chaleur mortels

 

 

N'oubliez pas qu'on loupe parfois les maladies des cochons d'Inde détenus en groupe en extérieur car on les observe moins souvent, on ne voit pas toujours si un animal ne mange pas bien ou plus du tout. Il faut en être conscient et les observer attentivement.

 
 
 
 
*******************
 
Dans notre fascicule à télécharger gratuitement, vous trouverez de nombreux autres conseils:

Vous pouvez directement uploader notre fascicule "Petits Conseils au vendeur et à l'acheteur" (38 pages en couleur avec photos) GRATUITEMENT sur le site de "Petits Animaux Suisse", section IGM avec le lien ci-dessous (une fois sur la page, il suffit de cliquer sur le titre bleu en haut à droite "Les Cochons d'Inde"). Le CRACI est membre de l'IGM, qui regroupe les trois associations suisses de cochons d'Inde. Vous trouverez beaucoup d'informations intéressante sur leur site.   http://www.kleintiere-schweiz.ch/index.cfm?Nav=913&ID=1127

Sur le site du BVET, vous pouvez accéder à la brochure "Mes cochons d'Inde j'en prends soin", grâce au lien ci-contre  http://www.bvet.admin.ch/tsp/02260/index.html?lang=fr